Dimension W

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dimension W

Message par Soji le Sam 5 Sep - 19:19


Titre original:Dimension W
Mangaka:Iwahara Yuji
EditeurSquare Enix
Magasine de prépublication:Young Gangan
Genre:aventure, science fiction, récit d'anticipation
année de première publication:2011
nombre de tomes:7 au Japon et en France (en cours)

synopsis:En 2072, le rêve de Nikola Tesla d'un monde électrique est devenu réalité. Exit les batteries et câbles électriques devenus obsolètes, l'humanité utilise désormais des bobines électromagnétiques à énergie inépuisable appelées « coils ». Ainsi, le problème d'approvisionnement d'énergie n'en est plus un, laissant envisager un futur prospère.

Toutefois, plusieurs criminels modifient leurs coils afin d'en faire des armes redoutables. Kyoma Mabuchi, jeune homme préférant les anciennes voitures à essence (et polluantes), connaît bien les méfaits des coils et effectue une traque contre ces coils illégaux en échange d'argent et d'essence. Un jour, au cours d'une mission, il va rencontrer Mira, jeune prisonnière mystérieuse qui semble étroitement lié aux coils...


Alors, que penser de Dimension W? tout d'abord le sujet abordé, une société prospère grâce a une nouvelle source d'énergie, propre, inépuisable, et distribuée au niveau mondial.
Des récits d'anticipation sur le thème de l'énergie ou des ressources ont déjà été réalisés, comme la saga Mad Max, où les nations entrent en guerre pour le contrôle du pétrole, ou plus récemment pour le contrôle de l'eau. On peut aussi citer Avatar qui utilise un peu maladroitement le prétexte de la crise énergétique pour lancer son scénario.
Rien de très original que le sujet de Dimension W, mais le développement lui, mérite qu'on s'y attarde.

Le premier chapitre nous fait entrer dans le vif du sujet en nous expliquant dans les grandes lignes ce qu'est cette énergie qui a rendue la société mondiale prospère, et du dispositif utilisé pour l'exploiter, les coils. On plonge ensuite dans le vif du sujet avec Kyoma et Mira, un récupérateur de coils illégaux, qui n'ont pas de limite de puissance, et peuvent être dangereux si mal utilisés.
le système de coil est très vite expliqué et de façon synthétique, ce qui permet d'entrer dans l'histoire sans trop se prendre la tète pour comprendre leur fonctionnement.
le rythme du scénario est bien soutenu, dès le premier tome on rencontre un personnage qui reviendra plus tard avec un rôle relativement important. L'auteur égrène également quelques indices sur ce qu'on pourrait appeler la grande énigme du manga, sans tout révéler trop rapidement.
ces indices concernent également le passé de Mira et de Kyoma. Une fois cette énigme résolue, on en découvre une seconde, à la fin du tome 7.
Ainsi on découvre au fur et à mesure les liens entre certains événements et certains coils, la façon dont l'exploitation de la dimension W a influencé la vie des personnages avant le début de l'histoire.
même si certains passages peuvent paraître tirés par les cheveux, le fait qu'il y ait la dimension W dans l'équation peut rendre ces passages logiques, étant donné qu'on ne connait pas tout le potentiel de cette dimension.

donc niveau scénario, Dimension W est plutôt solide, bien qu'on puisse lui reprocher d'être rapide, le tome 7 achève en effet le récit du passé de Kyoma.



Niveau graphique. Et bien Iwahara Yuji, c'est un très bon dessinateur, avec un style graphique très reconnaissable,
personnellement, je l'ai découvert en lisant Darker Than Black: Shikkoku no hana, qui m'avait bluffé.
son travail sur les jeux d'ombres est excellent, les personnages de manière a pouvoir les identifier facilement par la suite, tout en ne révélant pas complétement leur design ou leurs signes caractéristiques.
les scènes de nuits sont également bien représentées, on voit bien que quelque chose se cache, sans vraiment le voir.
la représentation des choses "informes" comme l'eau ou la brume (qui a un rôle très important à un moment donné de l'histoire) est un des points forts d'Iwahara, qui arrive a leur donner une impression de consistance plus importante, plus épaisse, que dans le trait d'autres auteur comme Mashima, ou Miura, qui sont appelés a représenté l'eau ou la brume régulièrement (pour Juvia, et pour l'arc "marin" de Berserk)


Dimension W va être adapté en anime d'ici Janvier 2016, par les studios 3Hz et Orange.
on peut espérer une bonne adaptation (j'entends par là, une adaptation qui ne réécris pas l'histoire complétement, mais au vu du pv sorti il y a peu de chance que cela arrive)

voilà donc pour moi, Dimension W était une bonne surprise quand mon ami libraire me l'a conseillé, et je conseille vivement de commencer le manga sans attendre l'anime.
avatar
Soji

Messages : 7
Date d'inscription : 18/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum