GTO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GTO

Message par Mawaru le Sam 5 Sep - 19:59


Titre Original: GTO- Great Teacher Onizuka
Mangaka: Toru Fujisawa
Editeur: Pika Édition
Prépublication:Weekly Shonen Magazine
Studio:Studio Pierrot
Genre:School-Life_Comédie
Année de sortie:1997 (édition classique et édition double) _ 2000 (animé)
Nombre de tome: 25 (édition classique)_13 (édition double)
Nombre d'épisode:43

Synopsis: Eikichi Onizuka est un ancien chef de gang totalement paumé. Jusqu'à ce qu'il trouve sa vocation grâce à sa perversité: Etre professeur. Lui qui rêvait du lycée et de jeunes filles de 16 ans, il se retrouve au collège avec sous les bras la fameuse 3ème3 et leur terrorisme scolaire... Pour ramener à l'ordre cette fameuse classe il fera appelle à des méthodes très particulières qui partagent... Une très bonne occasion pour donner des leçons de vie ! Very Happy


Si  Fujisawa Tôru a fait pas mal de mangas tels que Tokko, Rose Hip Rose, Rose Hip Zero, Young GTO,  GTO est bel et bien son oeuvre phare. Un manga qui a su laisser une empreinte dans le média animé et dans le manga. Mais si il a marqué les deux médias, peu de personnes semblent vraiment aller vers ce dernier. Et c'est pour remédier à ce honteux fait que je vais parler de GTO en tentant d'être le plus objectif possible même si ça va être dur tant je suis un fan absolu.

Si vous avez fait gaffe au genre, vous verrez sans doute school-life. Ce genre qui dans vos esprit doit être synonyme de niaiserie, d'inintérêt ou encore de répétitivité. Mais je vous prie de ne pas vous enfuir ! Car vous feriez une énorme erreur. Oui, GTO se passe dans le milieu scolaire, mais ne vous inquiétez pas ce dernier vous paraîtra on ne peut plus intéressant grâce... à l'humour ! Car si GTO a une qualité, c'est bien son humour ! C'est un des mangas, animés humoristiques que je classe dans le haut du panier au côté d'oeuvre telles que Excel Saga (animé) ou encore Gintama (animé et manga). Les gags sont divers et assez ingénieux. Ca peut autant être des parodies (Doreamon, Hokuto no Ken) que de simples répliques qui ont su me marquer  que des actions ou bien des faciales juste hilarantes. En clair, l'humour est divers sur la façon dont il est amené. Il ne se contente pas que de rester sur ses acquis, il varie, il alterne. Et GTO vise plusieurs type d'humour, ça peut autant être le simple pipi-caca, que le grivois, que des trucs un peu plus particuliers tels que des déguisements (l'éléphant. *_*). Mais quel que soit le type d'humour choisit, GTO le fait bien ! Ce qui peut paraître comme une simple gaminerie telle que le pipi-caca sera au final loin d'être lourd, bien au contraire. Il en est de même avec le grivois où l'humour sait ne pas tomber dans la simple et bête vulgarité. C'est fait avec une certaine finesse dans son exécution même si au final, le fond ne change pas. J'ai bien conscience que l'humour est au final très subjectif mais quoi qu'on puisse en dire, GTO est naturellement drôle de par des situations complètement farfelues (la fameuse poursuite en voiture...) !

Mais GTO ce n'est pas non plus que de l'humour. C'est l'histoire d'un prof excentrique mais aussi de collégiens ! Car GTO c'est aussi un récit sur la jeunesse ! Ca peut peut-être sembler banal et simple mais ça ne tombe jamais dans le simpliste. Les soucis des personnages sont variés et cohérents. Ca va du simple souci d'amitié, à la violence scolaire qu'au complexe parental. Ici pas de situation super dramatique. Juste des choses banales, communes qui peuvent toucher n'importe qui. Et c'est là où ce point vise juste. Car ça peut toucher n'importe qui, on peut s'identifier donc on se sent concerné. Les histoires savent gagner notre intérêt. Bien sûr il peut aussi y avoir des histoires encore plus sérieuses telles que le voyeurisme ou bien le viol ! GTO mise sur la simplicité et ça réussit. Il ne dramatise pas ridiculement les choses même si parfois il peut partir sur de l'excès avec quelques situations particulières. Et là arrive la résolution qui sera la plupart du temps un mélange entre l'humour et une morale. Mais pas la morale bien lourdingue style "se battre c'est mal". Non, une morale plus fine parfois légèrement philosophique mais aussi simple que bien amenée. Et ces fameuses résolutions seront au passage l'occasion de montrer quelques scènes vraiment impressionnantes telles qu'un saut en moto dans le vide ou bien des courses-poursuites. Le récit oscille dès lors entre l'humour, un petit côté drame et l'action. Le récit alterne donc en phase sérieuse et de détente qu'intense. Le tout d'ailleurs d'une façon totalement maîtrisée et parfois en se croisant avec habilité.
GTO c'est un récit qui sait être très drôle, intense et sérieux à la fois. Ce que peu d'oeuvres savent vraiment faire. Et il le fait bien. C'est un concentré de bonne humeur qui file en un rien de temps la pêche tout en mettant de l'émotion et en filant de l'adrénaline. Et comme si ça ne suffisait pas, ça se permet même de poser une petite critique sur le système scolaire japonais. Critique assez mineure dans le récit mais assez bien mise en avant à travers des faits.

Cependant le récit a aussi ses défauts. Notamment son intrigue qui se base sur les raisons de départ du "terrorisme scolaire" de l'oeuvre. Là où l'animé a su donner une certain satisfaction à la chose malgré une adaptation des plus libres, le manga donne une conclusion... Rageante, assez simpliste. Elle n'est pas pour autant mauvaise mais vu les proportions que cela avait pu prendre, une vérité plus mature voire violente aurait été plus appréciable. L'un des autres points faibles concernant encore une fois le manga, c'est que quelques rares sous-intrigues sont mises en avant mais... Elles sont oubliées en ce qui concerne le point du développement, pourtant elles étaient intéressantes pour un possible développement ! L'un des autres point gênant, concerne l'adaptation animée qui rajoute quelques éléments vraiment bons mais qui n'est pas forcément très respectueuse vis-à-vis du manga. Cela est à la fois bien et mauvais. Mais attention, la série animé n'en est pas mauvaise pour autant, c'est juste qu'elle propose une expérience de l'oeuvre assez différentes où sur certains points, elle est meilleure que le manga mais sur d'autre bien moins.  Après ça tient vraiment du détail personnel, mais le manga a parfois quelques petites histoires courtes d'un chapitre qui sont assez soûlantes.

Pour ce qui est du côté personnage, c'est du très bon. A commencer par le protagoniste, Eikichi Onizuka. Si ses traits de caractère de base sont vraiment simples -idiots, pervers, etc-, le traitement de ceux-ci sont cependant excellents et beaucoup de personnages qui se basent sur ceux-ci devraient en prendre de la graine (au hasard... Mélodias de Nanatsu no Taizai.) C'est assez présent sans que ce soit écrit avec excès ou lourdeur. De plus, Onizuka a un petit côté profond qui ressort naturellement du personnage notamment grâce à un vécu particulier dont on ne sait pratiquement rien mais qui donne une aura au personnage comme pour un Ryo Saeba de City Hunter. En clair, il pète la classe ! Les personnages secondaire ne sont pas non plus en reste. Ils sont plutôt diversifiés de base. Leurs traits de caractère de base est tout aussi simples voire simplistes mais le traitement fait et encore une fois plutôt de qualité même si ce n'est pas de la grande littérature. Il y a cependant une exception à la règle qui est Kanzaki Urumi qui est le second personnage phare de la série. C'est une petite perle. Construction simple tout en étant assez particulière mais développement efficace et tout simplement excellent ! Au final les personnages sont plutôt bons et sont de loin suffisants à l'oeuvre même si une meilleure qualité pour certains personnages auraient sympa mais Urumi et Onizuka compensent largement ça.

Sinon côté forme. Les graphismes du manga sont plutôt de qualité. La technique est bien là. Les proportions sont respectées, et le dessin est clairement typé réaliste. Quant au style, le chara-design  est dessiné avec finesse et n'est pas forcément détaillé mais est assez expressif. Quant aux arrières plans, ils sont assez remplis et peuvent vraiment fourmiller de détails mais toujours avec des traits fins. En ce qui concerne le découpage, il est tout en simplicité. Il n'a rien de bien particulier malgré quelques belles pages mais est cependant très bien ordonné et clair. La mise en scène est quant à elle simple mais de qualité. Aucun effet bien particulier mais elle n'en est pas pour autant mauvaise. Le chara-design sait être recherché et varié sans user de trop de fantaisie capillaire ou vestimentaire et est typé réaliste.
Pour ce qui est de l'animé, il accuse le poids de l'âge et les premières rides se font apparaître à travers un graphisme typé ancien et pas très esthétique et une animation pas souvent très fluide... La mise en scène est là aussi assez simple mais n'est pas pour autant mauvaise. Cependant la bande-son est vraiment bonne. Le travail des seiyus est plutôt pas mal mais c'est bien les ost et leur utilisation qui se démarque. Les ost sont très variées et les thèmes plus jazzy sont une petite merveille. L'utilisation faite de ceux-ci met d'ailleurs parfaitement en avant les scènes.

En conclusion, GTO c'est un concentré d'humour sous fond de petit drame et de moments plus intense. C'est un divertissement de très grande qualité autant pour son récit de qualité que ses personnages mémorables surtout Kanzaki Urumi (<3) qu'Onizuka (*-*). Dommage que derrière la forme ne soit pas de même qualité mais elle est tout de même on ne peut plus correcte. Sinon manga ou animé ? Personnellement, je pense qu'il est bien de tester les deux. L'animé apporte vraiment une expérience assez différente. Après s'il faut choisir qu'un seul support, le manga reste à privilégier étant je trouve meilleur. Mais l'animé est aussi de qualité. Bref, allez tester cette oeuvre tout simplement mythique !
avatar
Mawaru

Messages : 59
Date d'inscription : 23/08/2015
Localisation : J'aurai bien aimé à San Francisco. :C

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum